Pour en finir avec les varices

Varices laser YAG

Pour des jambes parfaites pour l’été, il est préférable de penser à traiter ses varices dès l’hiver.

Varices et varicosités sont les  fameuses veines superficielles dilatées et tortueuses particulièrement inesthétiques lorsqu’elles se situent sur les jambes. Elles peuvent aussi occasionner des douleurs, des démangeaisons, en particulier lorsque les patients travaillent en position debout.

De nouveaux traitements moins invasifs que l’acte chirurgical sont arrivés sur le marché utilisant la sclérothérapie ou le laser ND  – YAG.

La sclérothérapie consiste à injecter un produit sclérosant dans une veine variqueuse pour la supprimer.
Sous l’effet du produit sclérosant, la varice va se fermer puis se transformer en un cordon fibreux. Celui-ci  peut parfois être sous la peau, ou même être sensible pendant quelques jours voire quelques semaines. Il va régresser et le plus souvent, disparaître totalement, de façon progressive.

Le but de la sclérothérapie est de freiner l’évolution de la maladie en supprimant le circuit veineux anormal que constituent les varices. Il n’y a pas à redouter un « manque » de veines après le traitement. En règle générale, 3 à 4 séances espacées chacune de 2 à 4 semaines sont nécessaires pour obtenir un résultat esthétique probant.

Le laser YAG va traiter les veines et varices indésirables en éliminant  rapidement et efficacement les veines et varices inesthétiques grâce à l’énergie lumineuse du laser qui cible sélectivement les vaisseaux sanguins et permet de les refermer ou bien de les coaguler. À la suite du traitement, les vaisseaux sont éliminés naturellement par le corps.

Mais faut-il choisir la sclérothérapie ou le laser YAG ?

La sclérothérapie s’adresse en priorité au traitement des varices de petits calibres (vaisseaux rouges et violets) et constitue une alternative intéressante au traitement par laser. Cette technique est à envisagée en-dehors des périodes d’exposition au soleil, donc idéalement de l’automne au printemps. Le laser YAG est conseillé pour les vaisseaux de plus gros diamètres.

Dans les deux cas, on peut s’attendre à une nette amélioration du rendu esthétique et permettre ainsi aux personnes handicapées par ces disgracieux petits vaisseaux de retrouver confiance en leurs jambes !