Sus aux Vergetures !

Les vergetures ne sont pas vraiment des cicatrices, elles désignent une zone de peau qui a perdu son collagène et surtout son élastine, c’est une zone dite atrophique. Elles ne sont pas uniquement la conséquence d’un facteur génétique, même si ce dernier peut influencer leurs survenues.

La cause de leurs apparitions est multifactorielle, des facteurs hormonaux (changement de contraception, traitements médicaux) et mécaniques (variation brutale de poids, grossesse) entrent également en jeu.

Malheureusement, boire beaucoup d’eau n’est pas une mesure préventive suffisante pour agir contre leur apparition. Des crèmes anti-vergetures pour empêcher leur apparition ?

Pourquoi pas, mais leur efficacité est somme toute limitée.

Si  elles surviennent, il faut savoir que de nouvelles techniques permettent de les atténuer comme le  protocole à la Clinique Médico-Esthétique de Genève qui associe la radiofréquence  microneedling

à la mésothérapie voir les LED ?

Les vergetures peuvent être plus ou moins profondes et plus ou moins larges. Elles peuvent faire leur apparition sous une forme inflammatoire en étant rouge violacée et provoquer éventuellement des démangeaisons avant de devenir blanches. Mais ce n’est pas tout le temps le cas, elles peuvent aussi être blanches dès le début.

La radiofréquence  intratissulaire ou microneedling agit en augmentant la température de la peau au niveau sous-cutané : Au niveau du derme, les fibroblastes vont se mettre à produire plus d’élastine et de collagène, ce qui rend la peau plus souple et plus ferme. L’effet tenseur est réel. Il faut un minimum de 6 à 8 séances, à 15 jours d’intervalle, pour voir s’atténuer les vergetures, avec un effet optimum au bout de trois mois.

Parallèlement l’utilisation du concentrés vitaminés et des LED et favorisent ainsi la restructuration, augmente la résistance de la peau et donc l’effacement des vergetures.

La combinaison radiofréquence microneddling,   quel que soit leur ancienneté et leur histoire !