Que faites vous pour mon cou ?

cou et décolleté

Peau froissée, taches, perte de tonicité… Le cou et le décolleté sont des zones fragiles, cibles privilégiées des premiers signes de vieillissement. Pourtant, si l’on en prend soin, l’amélioration est rapide et les résultats évidents.

Le point avec la Clinique Médico-Esthétique de Genève.

  • En période de fêtes, les femmes comme les hommes rêvent plus que jamais d’un cou sans défaut.
    La beauté du cou dépend essentiellement de la qualité de son enveloppe cutanée. Exposée à des agressions extérieures (les variations de température sont redoutables), la peau subit un vieillissement accéléré.
  • Pour éviter le « cou de poulet » avec ses petits follicules pileux en relief, il faut hydrater  en profondeur avec un acide hyaluronique style skinbooster pour relancer l’hydratation naturelle.
  • La mésothérapie utilisera des vitamines et des mineraux pour relancer l’activité des cellules.
  • Un rajeunissement du cou par injection de Botox est un traitement de médecine esthétique qui permet de supprimer efficacement les « cordes » platysmales, de corriger les stigmates du vieillissement comme le « cou de dindon » ou les « fanons ».
  • Le PRP favorise la mise en route des mécanismes naturels de régénération de la peau du cou
  • La radiofréquence s’apparente à un « remodelage collagénique » pour raffermir la peau du cou.

Les techniques proposées sont multiples, combinables pour apporter à chacun le meilleur résultat.