Découvrez la ChronoBilogie de la Peau ?

peau et chronobiologie

Les horloges biologiques régulent notre corps, aucun organe n’y échappe. Notre peau est donc influencée par des facteurs internes, comme l’inflammation, la nutrition,  mais aussi par des facteurs externes à l’image de nos horaires de sommeil, la fatigue, le tabac, et enfin par des facteurs chronobiologies : l’alternance jour-nuit, la mélatonine certains cycles hormonaux, les variations de température interne.

De jour comme de nuit, la peau s’adapte en permanence à l’environnement. La journée, elle vous protège des agressions, du soleil, du vent, elle joue un rôle de « bouclier ».  Au contraire la nuit va être consacrée à sa régénération. Les études de chronobiologie le montrent : la multiplication des cellules de l’épiderme est maximale à une heure du matin et minimale à 13 heures. La nuit, la peau se renouvelle et se répare.

Comment ça marche ? Durant la nuit, la circulation du sang dans les petits vaisseaux de la peau est plus importante que la journée, notamment entre 23 heures et 4 heures du matin. Pendant cette période,  les cellules reçoivent plus de nutriments et se régénèrent. Des kératinocytes  « programmés » pour le renouvellement de l’épiderme vont  se diviser. Un des kératinocytes  monte progressivement à la surface de la peau  pour remplir ses fonctions de protection puis s’élimine. L’autre reste en place et reprend des forces pour pouvoir se diviser à nouveau.

De plus la nuit, la peau relâche sa fonction barrière protectrice. Nous pouvons en conclure que la nuit la peau est plus perméable aux actifs pouvant être appliqués. La journée, la peau doit être hydratée et protégée de la pollution, du soleil, du froid, et le soir de part sa plus grande perméabilité, elle doit être « nourrie » afin d’aider son renouvellement, qui est une renaissance.

En conclusion,  la nuit  est propice à la nutrition de l’épiderme alors que la journée il faut enclencher le mode protection.